Dr Claude Raulo
Présentation
La chirurgie esthétique se démocratise et touche un public toujours plus large.

Il est loin le temps où seules quelques actrices ou quelques femmes riches pouvaient réapparaître avec un visage relissé ou des seins somptueux.
À chaque printemps, les médias nous rappellent que nous pouvons être plus beaux, voire même que nous devons être plus beaux. Quel est le juste milieu dans cette course frénétique ?

Depuis toujours, l’être humain cherche à s’embellir pour plaire et pour se plaire.
  • Mais quelle est la limite ?
  • Comment la définir ?
  • A-t-on le droit de tout faire ?
  • De tout promettre ?

Ce métier, je l’exerce avec passion depuis des années, Savoir que l’on va apporter un bien-être, visible tous les jours, le matin quand on se regarde dans la glace, le soir quand on se déshabille : c’est la vraie richesse de cette chirurgie.

J’ai voulu m’adresser à celles et ceux qui n’osent pas, qui croient que leur demande est exagérée, injustifiée ; à celles et ceux qui croient qu’il est honteux de penser à des choses si futiles alors que la vie et le monde sont si difficiles.

Bien loin des émissions de télévision où le voyeurisme fait l’audimat, où les horreurs succèdent aux catastrophes, tout simplement leur dire qu’il peut être simple d’avoir un corps plus beau, que l’on peut vivre plus heureux, que c’est bon pour le moral de se sentir bien dans sa peau. Simplement leur expliquer que lorsque l’on est en harmonie avec son corps et son visage, on vit toujours mieux avec soi et avec les autres.
Aujourd’hui, cette chirurgie séduit les patients autant qu’elle leur fait peur, mais elle suscite aussi les convoitises. Comment choisir son chirurgien plasticien ?


​Titres et diplômes :
  • Ancien Interne des Hôpitaux de PARIS
  • Ancien chef de clinique - Assistant des Hôpitaux de PARIS
  • Spécialiste en Chirurgie Plastique Reconstructrice Esthétique
  • Diplôme Universitaire de Microchirurgie
  •  
  • Membre Actif de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE)
  • Membre de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP)
  • Expert en Risques de la Haute Autorité de Santé
  • Présidente de PLASTIRISQ, Organisme Agréé de la Haute Autorité de Santé
  •  
  • Médecin assistant-conseil des Assurances.
  • Ancien  Secrétaire Générale du Syndicat des Chirurgiens Plasticiens
  • Thèse de Médecine en 1987 :
    « Reconstruction du sein après traitement conservateur du cancer. »